Faire appel à un courtier ou à son banquier pour son prêt immobilier ?

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Le courtier en prêt immobilier est un spécialiste du crédit habitat. En effet, en tant que professionnel, il joue un rôle d’intermédiaire entre l’acheteur et le financeur. De son côté, le banquier est le représentant de l’établissement financier. A ce titre, il est amené à financer le projet d’acquisition. Mais alors, comment savoir quand faire appel à l’un ou à l’autre de ces professionnels ?

Le rôle du courtier immobilier

Le crédit immobilier, c’est sa matière première au quotidien ! Ainsi le courtier en connaît toutes les ficelles et saura vous conseiller. Les techniques de financement sont effectivement complexes, qu’elles concernent l’achat d’une résidence principale, secondaire ou locative. Renseignez-vous auprès de Negocial sur le site https://www.negocialfinance.fr.

Il existe ainsi une multitude de types de prêts :

  • Les prêts réglementés : l’Etat peut apporter des aides ou subventions. Il peut aussi border leurs conditions. Nous pouvons ainsi prendre l’exemple des PEL, CEL, du prêt conventionné, du prêt action logement ou du PTZ.
  • Le prêt immobilier classique, qui est le plus souvent amortissable mensuellement.
  • D’autres types de prêts peuvent aussi être envisagés selon vos besoins et votre situation. Le prêt-relais ou l’achat-revente présentent, par exemple, leurs propres spécificités.

Ainsi, le courtier en crédit immobilier est un expert qui vous accompagne et vous conseille dans votre projet. A ce titre, il calcule votre capacité d’emprunt réel en déterminant la mensualité maximum acceptable. Bien sûr, cela est fonction de vos revenus et de vos charges. Mais il tient compte également de vos autres projets en cours et à venir, tant que faire se peut.

Il jongle entre les différents leviers activables pour assurer le meilleur montage financier pour votre opération immobilière. Ensuite, une fois les contours de votre projets dessinés, il négociera pour vous auprès des banquiers et autres établissements de crédits. La négociation portera notamment sur les coûts du crédit. Il vous obtiendra ainsi le meilleur taux et les meilleures conditions. Pensez notamment à l’assurance emprunteur, aux garanties (hypothèque, PPD, caution…), mais aussi aux frais de dossiers bancaires.

Comment la Banque peut vous conseiller

Bien sûr, la Banque reste un interlocuteur important dans le cadre de votre projet immobilier. Car l’établissement prêteur est le seul juge pour décider ou non de vous octroyer un crédit. Ainsi il est primordial de présenter un fonctionnement bancaire irréprochable. Il est certain qu’il est préférable d’être en mesure d’apporter de la réciprocité financière à votre banquier dans la négociation. Votre dossier de demande de financement devra également être solide, en cohérence avec votre capacité de remboursement.

Mais il faut savoir que chaque banque pratique ses propres taux d’intérêt. Elle s’appuie pour cela sur le coût de ses ressources, sur ses objectifs de marge, son acceptation du risque et sur le positionnement de la concurrence. Et ce sont les intérêts qui la rémunèrent. On comprend ainsi qu’une mise en concurrence entre plusieurs établissements financiers peut permettre à l’emprunteur de mieux négocier.

Le courtier agit dans votre intérêt

Quelle que soit votre situation, il est donc recommandé de solliciter un courtier au plus tôt pour votre projet. Il saura alors l’orienter pour vous donner toutes les chances d’obtenir votre crédit dans les meilleures conditions. Ce dernier agit dans votre intérêt. Il n’est effectivement rémunéré que lorsque le prêt se réalise réellement. Par ailleurs, il vous fait gagner un temps précieux. Puis il vous accompagne auprès de votre banquier, en lien avec l’agence immobilière éventuelle, et auprès de votre notaire.