Conseils de cybersécurité protégez-vous des cyberattaques

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

La qualité du système fait référence aux caractéristiques souhaitées d’un système d’information typique, y compris l’utilisabilité, la disponibilité, la fiabilité, le temps de réponse (par exemple, le temps de téléchargement) et l’adaptabilité. Pendant la pandémie, les conférences en direct et le travail à distance deviennent de plus en plus courants pour les hôtels et leurs clients. Selon les personnes interrogées, l’amélioration de la qualité du système est l’un des facteurs clés de l’efficacité des opérations et de la satisfaction des clients. Les technologies 5G et Wi-Fi 6 sont introduites pour améliorer la qualité du système.

Voici comment les entreprises et les particuliers peuvent-ils se protéger des cybermenaces. Voici les meilleurs conseils de cybersécurité proposés par https://risingstaraccelerator.ch:

  • Mettez à jour votre logiciel et votre système d’exploitation: cela signifie que vous pouvez bénéficier des derniers correctifs de sécurité.
  • Utilisez un logiciel antivirus : Les solutions de sécurité telles que Kaspersky Total Security détectent et suppriment les menaces. Gardez votre logiciel à jour pour le meilleur niveau de protection.
  • Utilisez des mots de passe forts : assurez-vous que vos mots de passe ne sont pas faciles à deviner.
  • N’ouvrez pas les pièces jointes des e-mails provenant d’expéditeurs inconnus: elles peuvent être infectées par des logiciels malveillants.
  • Ne cliquez pas sur les liens contenus dans les e-mails d’expéditeurs inconnus ou de sites Web inconnus, c’est un moyen courant de propagation des logiciels malveillants.
  • Évitez d’utiliser des réseaux WiFi non sécurisés dans les lieux publics – les réseaux non sécurisés vous rendent vulnérable aux attaques de l’homme du milieu.

Protection de l’utilisateur final

La protection de l’utilisateur final ou la sécurité des terminaux est un aspect crucial de la cybersécurité. Après tout, c’est souvent un individu (l’utilisateur final) qui charge accidentellement un logiciel malveillant ou une autre forme de cybermenace sur son ordinateur de bureau, son ordinateur portable ou son appareil mobile.

Alors, comment les mesures de cybersécurité protègent-elles les utilisateurs finaux et les systèmes ?

Premièrement, la cybersécurité s’appuie sur des protocoles cryptographiques pour chiffrer les e-mails, les fichiers et autres données critiques. Cela protège non seulement les informations en transit, mais protège également contre la perte ou le vol.

De plus, le logiciel de sécurité de l’utilisateur final analyse les ordinateurs à la recherche de morceaux de code malveillant, met ce code en quarantaine, puis le supprime de la machine.

Les programmes de sécurité peuvent même détecter et supprimer le code malveillant caché dans l’enregistrement de démarrage principal et sont conçus pour chiffrer ou effacer les données du disque dur de votre ordinateur.

Les protocoles de sécurité électronique se concentrent également sur la détection des logiciels malveillants en temps réel. Beaucoup utilisent l’analyse heuristique et comportementale pour surveiller le comportement d’un programme et de son code afin de se défendre contre les virus ou les chevaux de Troie qui changent de forme à chaque exécution (malwares polymorphes et métamorphiques).

Les programmes de sécurité peuvent limiter les programmes potentiellement malveillants à une bulle virtuelle distincte du réseau d’un utilisateur pour analyser leur comportement et apprendre à mieux détecter les nouvelles infections.

Les programmes de sécurité continuent de développer de nouvelles défenses alors que les professionnels de la cybersécurité identifient de nouvelles menaces et de nouvelles façons de les combattre. Pour tirer le meilleur parti des logiciels de sécurité destinés aux utilisateurs finaux, les employés doivent être formés à leur utilisation.

Fondamentalement, le faire fonctionner et le mettre à jour fréquemment garantit qu’il peut protéger les utilisateurs contre les dernières cybermenaces.

La Sécurité Numérique implique la protection de votre présence en ligne (données, identité, ressources). Dans le même temps, la sécurité informatique couvre plusieurs domaines, protégeant des réseaux entiers, des systèmes informatiques et d’autres composants numériques ainsi que les données qui y sont stockées contre tout accès non autorisé.

Coûts de la sécurité informatique en Suisse

Dans notre pays, identifier une attaque en moins de 100 jours entraîne un coût moyen de 2,18 millions d’euros, alors qu’en prenant plus de 100 jours, le coût moyen s’établit à environ 3,62 millions d’euros.

Contenir une attaque dans les 30 jours, en revanche, nécessite une dépense de 2,23 millions d’euros, contre 3,57 millions après 30 jours.

Le coût moyen lié au vol ou à la perte d’une seule donnée  est égal à 125 euros.  Les coûts de récupération post-attaque sont (environ) trois fois plus élevés que les coûts d’embauche de personnel qualifié.

Dans le cas d’une violation détectée quasi immédiatement (moins d’une heure), les coûts de l’attaque tournent autour de 25 000 euros, destinés à monter à plus de 100 000 euros si une semaine s’écoule entre l’attaque et sa détection.