Plus de la moitié des entreprises en France créées par des femmes en 2020

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

La proportion de femmes dans le monde entrepreneuriale a connu en France une hausse considérable. Selon les chiffres, plus de la moitié des entreprises sont créées par la gent féminine en 2020. Cette montée en flèche s’explique par des mesures novatrices prises par les autorités pour impacter et valoriser les initiatives de femmes.

Le succès de l’entrepreneuriat féminin en France : que disent les chiffres ?

La journée internationale des droits des femmes a été pour beaucoup l’occasion de faire le point sur le progrès des femmes dans le monde entrepreneurial. De ce fait, des statistiques encourageantes ont été publiées pour présenter l’actualité des initiatives sociales et solidaires. Il en ressort que plus de la moitié des entreprises ont vu le jour grâce aux femmes.

Selon la plateforme des greffes des tribunaux de commerce, 19,4 % des entreprises créées ont à leur tête des femmes. À tout point de vue, ces chiffres n’ont pas vraiment évolué depuis l’année dernière. Toutefois, cela constitue une avancée notable dont il faut se réjouir. De même, lorsqu’on tient compte du statut des entreprises, les femmes ont également fait des efforts louables.

Selon les données fournies par le même site, elles ont créé :

  • 41 % des sociétés civiles (SCI, SCP, SCCV) ;
  • 28 % des entreprises individuelles ;
  • 25 % des sociétés à responsabilité limitée (SARL) ;
  • 22 % des sociétés par actions simplifiées (SAS) ; …

Il convient de préciser que l’ensemble de ces résultats ont été possibles grâce à certaines dispositions particulières.

Le succès de l’entrepreneuriat féminin en France : quelles mesures favorisent ces résultats ?

En toute évidence, les résultats sus-présentés ont été obtenus grâce à des mesures novatrices dans le domaine. Il s’agit principalement de l’accroissement des financements et des mesures de lutte contre les stéréotypes de genre.

L’accroissement des financements

Les mesures d’accompagnement des initiatives entrepreneuriales féminines ont connu une nette progression cette année. La volonté des autorités s’est soldée par un accroissement conséquent des financements pour les projets portés par des femmes. L’accord triennal signé par le directeur de la banque publique Bpifrance et la ministre chargée de l’égalité entre les hommes et les femmes en est un exemple palpable.

Il s’agit respectivement de Monsieur Nicolas Dufourq et de Madame Élisabeth Moreno. Cette coopération entre ces deux institutions a favorisé la création et la reprise des entreprises par des femmes. Bon nombre d’entre elles sont devenues soit présidentes d’entreprises ou soit membres de conseils d’administration.

Les mesures de lutte contre les stéréotypes de genre

La lutte contre les stéréotypes de genre a également été déterminante dans le succès de l’entrepreneuriat féminin en France. En effet, certaines mesures spécifiques ont également été prises dans ce sens. Il s’agit notamment de l’initiative lancée par la secrétaire d’État chargée de l’Économie sociale, solidaire et responsable Olivia Grégoire.

Elle vise à favoriser l’égalité femmes-hommes dans l’écosystème entrepreneurial. Depuis sa mise en place, elle a été soutenue par l’ensemble des acteurs du monde associatif et mutualiste. Ses résultats ont permis d’augmenter l’entrepreneuriat féminin, mais surtout de renforcer la part des femmes cheffes d’entreprise.